ÉTUDE DE CAS - #AUTISM

Quand on entend autisme, on pense parfois génies, mathématiciens et programmeurs hors-pair comme on peut le voir au cinéma. La réalité est toutefois plus nuancée, c’est pourquoi il nous fallait réaliser un film de collecte de fonds, tout en éveillant les consciences sur la cause des autistes. Dans l’ADN de Disruptive, il y a une volonté: celle d’améliorer le monde une vidéo à la fois. #Autism est un projet ambitieux comme on en rencontre rarement dans une vie.

Dans ce film de collecte pour association, vous allez découvrir une aventure hors-normes.Voici les coulisses et le processus créatif derrière ce projet. Avant cela, il nous paraît important de vous dire la vérité. Une campagne de levée de fonds pour une association se réussit avec des ingrédients qui dépassent la communication : l’intention et la sincérité.

L’IMPACT

L’objectif principal est de financer un centre pour autistes au Maroc chiffré à hauteur de 700 000€. Le tout à collecter en moins d’un mois.

Mission accomplie, grâce à Dieu, avec plus de 800 000€ récoltés. Le projet allait enfin pouvoir prendre son envol. Mais l’impact de la campagne a dépassé toutes les attentes. La vidéo est devenue virale, étant notamment relayée fortement sur Whatsapp et auprès d’influenceurs.

Le film #Autism a eu un tel impact en France que sa notoriété a dépassé les frontières de l’hexagone. Notamment en Algérie où Cévital, la plus grande entreprise du pays, a décidé d’agir et de lancer sa propre campagne #Besmahloua. Pour chaque paquet de sucre vendu, 1 dinar est reversé pour la cause autistique. Résultat plus de 40 millions de dinars ont été reversés aux associations caritatives oeuvrant pour les autistes en Algérie.

LA PROBLÉMATIQUE

L’aventure commence par un appel avec Samir, directeur de Ummah Charity. Il nous parle de ce projet fou qui semblait presque impossible à réaliser. Pourtant, il y a une réelle urgence. Un fait marquant va tout changer : « Les parents attachent leurs enfants autistes pour ne pas qu’ils se perdent, pour ne pas qu’ils se fassent du mal… » Ces paroles prononcées par téléphone déchirent notre coeur.

Le projet est alors validé et le décompte lancé. Nous avions donc 3 mois pour produire une vidéo de fundraising correspondant au cahier des charges suivant:

CHALLENGES

  • Expliquer et définir avec des mots simples : qu’est-ce que l’autisme ?
  • Valoriser l’expertise et la fiabilité de Ummah Charity
  • Présenter la situation difficiles des familles isolées, touchées par l’autisme et ce, avec dignité et sans misérabilisme
  • Éveiller les conscience sur les enjeux de l’autisme.
  • Exposer clairement le projet de construction du centre pour les enfants autistes au Maroc.
  • Motiver le spectateur à faire un don et de devenir ambassadeur du projet auprès de son entourage.

LE PROCESSUS

Ummah Charity nous a donné les moyens de travailler sur ce projet, mobilisant notre équipe durant près de 3 mois. Trois mois pour construire et développer une histoire qui transporte le spectateur et le pousse à agir.

Au départ, il y a l’histoire d’un couple: Sihem et Hassan. Ils ont transformé leur maison en un centre d’accueil pour les enfants autistes de la région d’Oujda au Maroc. Le besoin grandissant les pousse à quitter leur maison pour vivre dans un garage. Une dévotion sans limites pour un couple qui n’a pas d’enfant autiste Un premier voyage au Maroc nous a permis de débroussailler cet univers vaste et d’affiner notre vision et notre écriture pour le tournage à venir. L’autisme est un sujet vaste avec beaucoup de zones d’ombres. Les spécialistes divergent sur ses causes et les prises en charge sont établies au cas par cas.

C’est donc accompagné de Daoud, expert en autisme et Reda Kateb que nous sommes retourné au Maroc pour le tournage d’#Autism.

Daoud Tatou côtoie les autistes depuis plus de 20 ans. Son expertise, il l’a construite sur le terrain en prenant en charge des enfants dont personne ne voulait. Hors-Normes le film d'Olivier Nakache et Éric Toledano raconte une partie de son histoire incarné par Reda Kateb à l’écran.

La voix-off vient contextualiser la grande variété de conversations dont nous disposions. Les témoignages se complètent et renforcent le message du film, comme si les intervenants lisaient une partie d’un même texte. L’idée: donner une tribune à ceux que l’on ne prend pas la peine d’écouter habituellement.

Pour emmener le spectateur dans ce nouveau monde, nous avons concentré nos efforts sur deux séquences indispensables à tout film de levée de fond à savoir:

  • L’accroche: Sur les réseaux sociaux les premières secondes sont décisives. Le début d’#Autism a été construit comme un ascenseur émotionnel pour que l’on passe du rire aux larmes en quelques secondes. On y pose les bases du film brièvement pour susciter l’intérêt du spectateur et lui donner envie de regarder la suite. La mention de l’autisme apparaît plus tard, créant un effet de surprise une fois l’histoire installée dans l’esprit du spectateur.
  • L’appel à l’action: La partie finale de la vidéo, qui motive le spectateur à devenir acteur en faisant un don et en partageant le projet autour de lui.

Pour optimiser le montage et la post-production, nous partons dans une maison de campagne à 2H30 de Paris. L’endroit idéal pour travailler jour et nuit sur le film, sans connexion Internet ni de téléphone et se focaliser pleinement sur le projet.

Sur les murs, des post-it de toutes les couleurs. Chacun représente une idée clé ou l’une des séquences du film. Un moyen efficace pour placer les séquences les unes à la suite des autres et visualiser le timing, car chaque seconde compte.

À l’aube de la première diffusion publique du film, une projection privée est organisée dans les locaux de l’association Ummah Charity. Les premiers regards extérieur allaient découvrir le résultat d’un travail intensif de près de 3 mois. C’est un moyen pour notre équipe d’observer la réaction des spectateurs. Il est capital de pouvoir ressentir cette énergie, cette émotion, ces larmes pour nous assurer que notre mission est accomplie.

À l’issue de la séance, nous étions tous convaincu que cette histoire allait susciter de l’émotion. Cette même émotion qui pousserait à l’action et contribuerait à changer notre regard sur l’autisme.

Autres études de cas

Quelques exemples de nos études de cas.

VO7 - Back to the Future

Découvrez en coulisses notre travail sur le renouveau de la marque avec ce lancement d’une nouvelle collection.

#Autism

Une campagne de levée de fonds pour une association se réussit avec des ingrédients qui dépassent la communication. Dans ce film de collecte pour association, vous allez découvrir une aventure hors-normes.

Read & Fight

Retour sur les Championnats du Monde de Mémorisation à Shenzhen en Chine. Des centaines de personnes sont venus du monde entier pour participer aux Jeux Olympiques de la Mémoire.